1982 … 2018 des années de Chien qui ont ponctué la vie du CCREAT

lettre fev 2018Le Chien est un animal qui suit son instinct, il se réjouit tout naturellement au lever du soleil. Les natifs du signe du Chien parviennent donc souvent à atteindre leurs buts en suivant leur instinct et leur intuition. Un beau présage qui a présidé à la naissance du CCREAT en 1882.

1982 le Chien d’Eau, occupe une position céleste qui imprime la personnalité des natifs : honnête, fiable, diligent, perspicace, désintéressé, dévoué.

Dans les domaines professionnels, ses qualités s’affirmeront comme dirigeant syndical, enseignant, travailleur humanitaire,

infirmier, médecin, scientifique, chercheur,…. Sa créativité s’exprimera librement dans tous les domaines de sa vie.

L’horoscope 2018 indique également que le Chien ressentira parfois de la frustration et qu’il devra gérer des retards importants causés par les nombreux défis qui se sont présentés dans sa vie durant les dernières années. Mais le courage et la ténacité du Chien lui permettront de résoudre toutes ces difficultés sans problème. Croisons les doigts !

Le natif du Chien doit impérativement rester concentré sur ses objectifs pendant l’année du chien. Le CCREAT est toujours resté attaché à suivre et enrichir le projet qu’il a soutenu depuis sa fondation. L’environnement professionnel du Chien sera très agréable. Il aura de bonnes relations avec ses collègues et ses partenaires d’affaires. Nous avons toujours respecté ce principe et rejeté fermement les polémiques stériles et auto-destructrices.

En 2018 le Chien pourra donc prendre le temps de définir ses objectifs et de préparer ses futures stratégies.

Le Chien se voit confier des responsabilités supplémentaires. Nous lui conseillons de rester prudent. Nous resterons, comme tout bon chien de garde, toujours fidèles à protéger la maison.

Le Chien parviendra à résoudre ses problèmes d’organisation grâce à ses connaissances et compétences.

Après avoir surfé sur l’Eau en 1982, le Chien 2018 aura les pieds sur Terre car, l’influence de la Terre est bénéfique pour ce Chien en ce sens qu’elle l’incite à éviter tout excès de zèle susceptible d’entraîner des conséquences plus ou moins néfastes.

Le Chien de Terre, en effet, est conscient non seulement de ses capacités mais aussi et surtout de ses limites, alors que son idéalisme est aussi profond que celui de tout autre membre de sa race. Il a le sens des réalités.

  • Ce Chien est par conséquent relativement calme. Il n’aboie qu’assez rarement, à bon escient, et ses critiques sont dépourvues de cette causticité mortelle familière au Chien de
  • Le Chien de Terre n’est pas très expansif. Sa réserve n’est qu’une manifestation de son extrême modestie et de sa pondération.
  • Son coeur est orienté vers les autres. C’est dire que son altruisme n’est pas une manifestation passagère mais fait partie intégrante de sa nature. Sa générosité n’a pas besoin d’être démontrée. Il oublie facilement les offenses qu’on lui fait, sinon ses 36 années de combats se seraient épuisées à répondre inutilement, et perdre un temps précieux qui doit être consacré aux vrais
  • Très attentif au détail, ce “Terrien” ne peut agir que selon un plan mûrement établi tant qu’il n’a pas toutes les pièces en main pour les intégrer dans un projet réaliste.
  • C’est par conscience professionnelle qu’il entend réaliser ses ambitieux projets.Il s’intéresse à tout ce qui est humain et particulièrement à tout ce qui est susceptible de rendre l’humanité plus heureuse. Le bilan 2018 nous dira si ces prévisions se sont confirmées pour le bien de tous.

Bernard Avel

Président du CCREAT