LE DIPLÔME NATIONAL D’ACUPUNCTEUR TRADITIONNEL

( DNAT)

LES EPREUVES DE L’EXAMEN

A – EPREUVE ECRITE                                                                                                                     

Durée 3 heures. Cette épreuve se déroule le samedi matin de 9h à 12h

Elle se présente sous forme de QCM de 100 questions, notées 1 point par réponse exacte.

Une grille mode d’emploi est remise avec le questionnaire.

Pour les candidats qui ne sont pas familiarisés avec le Pinyin, un lexique des équivalences est remis avec le questionnaire.

Les 20 dernières questions concernent l’anatomie acupuncturale.

La note éliminatoire à cette épreuve doit être inférieure à 12/20. Cependant, le candidat est autorisé à passer l’épreuve clinique.

Les grilles de QCM ne sont identifiables que par le numéro d’inscription. Les correcteurs ne peuvent avoir connaissance des identités des candidats.

Les questions ne portent que sur les connaissances fondamentales qui structurent l’acupuncture, à l’exclusion de toute question concernant une autre discipline comme la pharmacopée.

B – EPREUVE CLINIQUE

Chaque candicat/e doit apporter son matériel de traitement.

Cette épreuve doit mettre en relief les connaissances et les compétences techniques qu’un praticien doit avoir en présence d’un patient.

Elle se déroule en binôme avec alternativement le rôle du patient tenu par l’autre candidat

Chaque candidat est interrogé pendant 1 heure dont :

  • 12 questions sur des points tirés au hasard notées 1 pt pour la localisation exacte et 1 pt pour décrire ses fonctions principales. Soit un total de 24. Trois erreurs sont éliminatoires. (temps imparti à cette épreuve 15 mn).
  • Examen du patient selon l’interrogatoire traditionnel et l’établissement d’un bilan avec pose d’aiguilles et moxas sur les points choisis en fonction de ce bilan.
  • Epreuve notée sur 200. Eliminatoire si la moyenne est inférieure à 12/20.

Le temps imparti à cette épreuve clinique est impérativement limité à 1 heure par candidat. En cas de contestation, chaque juré, dont le nom figure sur la feuille de notes du candidat examiné, doit justifier au verso du document de la notation attribuée .

Chaque jury est composé de 2 examinateurs qui ne peuvent en aucun cas examiner des candidats de leur école. L’épreuve est anonyme

Chaque épreuve validée sera acquise. En cas d’échec à l’une des épreuves, le candidat sera autorisé à la repasser à la session suivante.

En application de la réglementation en vigueur, la délivrance du DNAT n’est en aucun cas une autorisation à exercer et à pratiquer l’acupuncture. Ce diplôme atteste des connaissances acquises et des compétences cliniques et pratiques au cours du cursus.

DNATModèle_2

Le Diplôme National d’acupuncteur Traditionnel (DNAT) a été créé en 1982 pour la reconnaissance des compétences en acupuncture et de ses adjuvants directs (moxas, ventouses, tuina), à l’exclusion de toute autre technique enseignée dans le corpus de la Médecine traditionnelle chinoise, telle qu’elle est pratiquée en Chine et dans certains Etats de l’Union européenne où les législations sont différentes.

Dans l’état actuel de la législation, toute pratique à caractère médical est encadrée par le Code de santé publique. Dans les disciplines non-conventionnelles, seule l’acupuncture et l’homéopathie sont reconnues par l’Académie de médecine.

C’est dans le respect de cette position des autorités de santé que notre dossier se limite à l’organisation de l’enseignement sur les fondamentaux de l’acupuncture et les compétences cliniques pour exercer en toute sécurité.

Le DNAT valide les connaissances fondamentales et les compétences cliniques exigées pour exercer la profession de Praticien acupuncteur.