, ,

CSNAT INFOS DÉCEMBRE 2019

DÉFENDRE ET PROMOUVOIR VOTRE DIPLÔME

.

LOGO CSNAT DIPLOME

Dans le précédent Infos, nous évoquions brièvement l’historique du CCREAT.

Le CCREAT, contrairement à ce que beaucoup croient, n’est ni une fédération, ni un syndicat. C’est un Centre de Recherche et d’Etude dont le rôle est de promouvoir l’exercice de la profession d’acupuncteur traditionnel. C’est un laboratoire d’idées qu’il propose au Conseil Supérieur National de l’Acupuncture Traditionnelle afin de les étudier et les mettre en forme pour constituer un projet.

Après la dissolution judiciaire du Syndicat des Acupuncteurs Traditionnels, co-fondateur avec le CCREAT du DNAT, c’est le CSNAT qui a repris les missions et droits du SAT.

Jusqu’au décès du Président Peyronnel en 2009 qui présidait les deux organisations, nous avons jugé que cette direction mono-céphale auto-proclamée était malsaine. Dès notre prise de fonction, nous avons décidé de la séparation des pouvoirs en donnant au CSNAT son indépendance dans les prises de décisions et la représentation professionnelle auprès des pouvoirs publics.

En 2009, le CSNAT comprenait 9 membres. Nous avons estimé que cette composition restreinte n’était pas représentative, ni experte auprès des Pouvoirs publics. Nous avons donc procédé à la cooptation de personnalités reconnues pour leurs compétences et la qualité de leurs travaux qui font autorité au-delà de l’hexagone. Ce nouveau Conseil est composé de 29 membres.

Dès notre prise de fonction, nous avons mis le DNAT en format A4 pour permettre les photocopies.

En 2010, nous avons re-qualifié le DNAT en tronc commun de 1er niveau pour tous les professionnels médicaux et non médicaux et créé le Diplôme National Supérieur en Médecine Acupuncturale (DNSMA) incluant la Certification en Sciences fondamentales bio-médicales.

Le DNSMA est obtenu sur attestation des titres et diplômes après validation de la Commission des examens.

Pour permettre aux non-médicaux d’accéder au DNSMA, un enseignement E-learning a été mis en ligne sous le label de la Formation Professionnelle pour l’Enseignement de la Santé Durable (FPESD) afin d’obtenir la Certification en Sciences bio-médicales.

Dans le cadre de la reconnaissance professionnelle, celle-ci ne peut aboutir que par une reconnaissance de la qualité de l’enseignement. Pour s’assurer de cette qualité, nous avons délivré des agréments pour une durée de 3 ans à partir des contenus des cursus et des résultats à l’examen du DNAT. Beaucoup d’écoles, n’ayant pas répondu aux critères d’exigence, n’ont pas obtenu le renouvellement de leur contrat .

Pour consolider et pérenniser ces critères de qualité, nous avons créé la Charte pédagogique qui expose le contenu des programmes et les obligations des écoles qui veulent y adhérer. Ces écoles sont mutualisées sous le label Institut de Formation en Acupuncture Traditionnelle (IFAT) délivré par le CSNAT.

Enfin, il fallait finaliser le niveau de qualification et de compétences des cadres enseignants. Pour assurer cette qualification, le CSNAT a créé le CAPESMA ( Certificat d’Aptitude Professionnelle à l’Enseignement Supérieur en Médecine Acupuncturale). Cette Certification est délivrée sur présentation d’un dossier des titres et diplômes soumis à un jury composé de 17 membres établis en 2 Collèges d’experts (8 médecins et sages-femmes et 9 praticiens enseignants-chercheurs). A ce jour, la Commission a validé 4 dossiers. Ces titulaires du CAPESMA auront pour mission d’encadrer et de former des stagiaires qui pourront postuler à l’issue de leur formation et sur l’appréciation de leur maître de stage à la Certification.

C’est donc au vu de tous ces éléments que nous avons déposé un dossier au Ministère qui a retenu l’attention de Madame la Ministre de la Santé et qui en a confié l’étude et le suivi à la Direction Générale de l’Offre de Soins ( DGOS). C’est un grand progrès par rapport aux quinquennats précédents.
ÉÉ
Il est donc important d’adhérer au CCREAT qui est le soutien logistique du CSNAT.